Semences de différents légumes pour le potager bio.

Semer des potirons et potimarrons

Planter des potirons

Cucurbita pepo

Courges d’hiver, potirons et potimarrons demandent beaucoup de soleil et de place pour arriver à
maturité. Si, dans votre potager biologique, vous manquez de place et ne pouvez
cultiver qu'une seule variété, privilégiez les potimarrons. Ces cucurbitacées ont besoin d'une bonne
place au soleil, ils apprécient la chaleur. Ils prennent beaucoup de place. Un pH de 5,5/7,5.
Le potimarron, un des légumes qui contient le plus de substances nutritives : vitamines A B C D E,
oligo-éléments etc. Cette cucurbitacée est à privilégier dans tous les potagers biologiques.

Un beau potimarron biologique. Dès le printemps, semer sous châssis ou à l’intérieur, dans des pots,
deux à trois graines, éclaircir pour ne conserver que le plant le plus robuste à
chaque pot. Dès que tout risque de gel est écarté, vers le 15 mai, repiquer les
à leur place. Creuser des trous de 25 cm de profondeur et de 40 à 50 cm
de largeur tous les 2 mètres. Remplir à moitié les trous avec du compost bien
décomposé, le mélanger à la terre en laissant un monticule d’une dizaine de
centimètres de haut ; planter un plant à chaque monticule ou semer 3 graines.

Associations favorables : basilic-haricot-oignon

Associations défavorables : concombre-radis

Après la levée, éclaircir, conserver le plant le plus robuste à chaque poquet.
Laisser un fruit ou deux sur chaque pied de potiron et deux à trois fruits maximum à chaque pied
de potimarron. Vers la fin de l’été, enlever tous les nouveaux petits fruits ainsi que les fleurs
pour concentrer toute l’énergie sur les fruits laissés sur chaque plant.
Les besoins en eau sont importants, arroser copieusement. Pour ces deux variétés de courges
d'hiver, récolter lorsque les feuilles seront devenues sèches et les fruits de couleur orange
(quatre mois environ après les semis). Lors de la récolte en lune croissante, ne pas arracher
les fruits à la main pour éviter tout risque de pourrissement.
Utiliser un sécateur pour une coupe propre.
Laisser sécher sur place au soleil (ou à l'abri et au sec, par temps humide) pendant une
dizaine de jours pour raffermir l’écorce. Les qualités nutritives et gustatives du potimarron
s'améliorent pendant la période de stockage. Si consommé deux à trois mois après la récolte,
l'agréable goût de châtaigne du potimarron, légèrement sucré, sera plus développé.

Cuit à la vapeur, ce légume conserve toutes ses qualités gustatives et beaucoup plus
d'éléments nutritifs. La cuisson à l'eau garde peu de substances nutritives.
A conserver dans un endroit sec et frais.

Haut de page